Le comité directeur du Parti socialiste fribourgeois (PSF) attache une grande importance à la démocratie interne du parti et laisse le choix aux membres du PS de désigner leur candidat-e pour l’élection complémentaire au Conseil des Etats. S’agissant du Conseil d’Etat, le comité propose de partir avec trois candidat-es.

Le comité directeur a pris connaissance des deux candidatures déposées pour l’élection complémentaire au Conseil des Etats, soit celles d’Ursula Schneider Schüttel, conseillère nationale et de Carl-Alex Ridoré, préfet de la Sarine. Après avoir entendu les candidat-es, le comité directeur du PSF a pu constater que les deux candidatures déposées étaient de grande qualité et que chaque candidat-e avait un profil différent, ce qui démontre le potentiel et la diversité des membres au sein du parti.

Pour le comité directeur du PSF, l’objectif essentiel est de conserver le siège du Conseil des Etats à gauche. Compte tenu des excellents profils des candidat-es et du respect de la démocratie au sein du parti, le comité directeur du PSF propose de laisser le choix à ses membres de désigner la personne la plus à même de défendre le siège au Conseil des Etats. La force du PS est forgée par l’investissement de ses militant-es de telle sorte qu’il leur revient de décider qui les représentera lors de cette élection.

 S’agissant de l’élection au Conseil d’Etat, le comité directeur propose de partir avec un nombre de trois candidat-es sur la liste. Trois candidatures ont été déposées, soit celles de Jean-François Steiert, Conseiller d’Etat sortant, Valérie Piller Carrard, conseillère nationale et Alizée Rey, présidente du PSF.

 Le Congrès de nomination des candidat-es pour les deux élections se tiendra le mercredi 26 mai en ligne, avec une présence des candidat-es au centre culturel Ebullition à Bulle.

14. Mai 2021