Election au Conseil d'administration du HFR, irresponsabilité de l'entente de droite.

A l'heure où l'Hôpital Fribourgeois est à la croisée des chemins, où son destin n'est pas assuré et où des décisions très importantes doivent être prises, la population fribourgeoise aurait pu attendre du Grand Conseil un choix fondé sur la compétence, dans l'intérêt de tous.

D'ailleurs, selon l'article 10 alinéa 2 de la loi sur l'Hôpital Fribourgeois (LHFR), "les membres du conseil d'administration sont choisis en fonction de leurs compétences et de leurs expériences dans les domaines de la santé ou de la gestion."

Cependant, pour les partis de droite, dès qu'il faut choisir concrètement des personnes et les nommer à des postes à responsabilité, le critère de la compétence et de l'intérêt commun s'effacent au profit du vote partisan.

A l'instar de l'élection de Jean-Claude Cornu à la tête de l'ECAB, où le candidat le plus compétant était écarté, les partis de droite se sont à nouveau entendus et ont élu au conseil d'administration du HFR 3 personnes issues de leur rang soit :

- André Schoenenweid, PDC, ingénieur HES, employé à l'EPFL;
- Yvan Hunziker, PLR, électronicien en multimédia, directeur d'Hunziker TV Sarl, à Châtel-StDenis;
- Markus Zosso, UDC, commerçant agricole, à Schmitten.

Les candidats de la gauche, qui ont été écartés, étaient:

- René Thomet, directeur d'EMS, président de l'AFIPA, membre de la CFG, Villars-sur-Glâne;
- Ralph Alexander Schmid, ACG, Chirurgien, professeur à l'Université de Berne, de Lugnorre.

Pourquoi l'entente PDC-PLR-UDC privilégie-t-elle le côté partisan au mépris de la véritable compétence des candidats? L'entente PDC-PLR-UDC entend-elle de cette manière renforcer l'hôpital fribourgeois dans les choix qu'il devra faire? Pourquoi l'entente ne respecte tout simplement pas la LHFR ?

Le PSF reste pantois devant le choix de la majorité de droite du Grand Conseil et se fait le plus grand souci pour le fonctionnement du HFR à l'avenir

19. Feb 2014