Le parti socialiste fribourgeois (PSF) a pris connaissance par les médias de l’excellent résultat comptable de l’année 2019 de la Caisse de Prévoyance du Personnel de l’Etat de Fribourg. Les député-e-s PS s’engagent à déposer des amendements pour améliorer les prévisions de rentes des employé-e-s en particulier pour les bas salaires.

Le PSF est conscient qu'une réforme est nécessaire pour pérenniser le fonctionnement de la caisse. Il partage cependant les inquiétudes des employé-e-s qui voient leur espérance de retraite fortement diminuée. Le PSF comprend aussi que le personnel manifeste publiquement sa volonté d’obtenir les garanties maximums qui peuvent être encore concédées.

Au vu des excellents résultats 2019 de la Caisse, annoncés dans les médias, les député-e-s PS, déposeront, lors des débats au Grand Conseil, non seulement les amendements prévus, mais également des nouveaux, dont les coûts supplémentaires devraient être prélevés sur les bénéfices de l’année passée.

Le PSF s’engage à demander la garantie que la diminution de rente ne dépasse en aucun cas les 9.5% annoncés et ceci pour toutes et tous, il demandera également une protection des bas salaires touchés par l’augmentation de la cotisation, ainsi que la garantie du taux LPP fixé à 2.5% dans la loi modifiée.    

Le PSF veillera aussi que des conditions de retraites anticipées soient toujours possibles pour le personnel exerçant un métier à la pénibilité reconnue.

09. Mär 2020