Le 24 septembre prochain, la Suisse se prononcera par votation populaire sur la réforme « Prévoyance vieillesse 2020 ». Après 20 ans de blocages, cette votation revêt une importance historique et déterminera le financement des futures rentes. C'est pourquoi le PS organise un vote général.

A l'origine de l'AVS se trouve le PS. Le Parti a construit et a développé cette institution sociale. Toute réforme de l’AVS ne peut se faire qu’avec l’assentiment du Parti socialiste et de sa base. Le compromis qui s’est dégagé des discussions au Parlement vise une revalorisation des rentes AVS, la première depuis 40 ans, et une amélioration des rentes pour les bas et moyens revenus, tout en garantissant le financement des futures rentes. Le prix à payer est connu : une augmentation de l’âge de la retraite des femmes et une baisse du taux de conversion.

A l'origine de l'AVS se trouve le PS. Le Parti a construit et a développé cette institution sociale. Toute réforme de l’AVS ne peut se faire qu’avec l’assentiment du PS.

La Présidence, le Groupe socialiste et les délégué-e-s sont convaincus que les avantages de la réforme l'emportent sur les désavantages. Le PS veut permettre à ses membres de discuter et réfléchir sur cette importante question. L'Assemblée des délégué-e-s du 1er avril a décidé de la position du PS dans le cadre du vote général.

Tous les membres du PS (inscrits en date du 3 avril 2017) peuvent participer au vote général. Le matériel de vote sera envoyé par la poste durant la semaine du 10 avril. Le délai de participation est fixé au 29 avril à 12h00. Seul le vote par voie postale ou par dépôt au Secrétariat central à Berne est autorisé.

23. mai 2017